Questions Fréquentes - Ce qu'il faut savoir sur les monuments funéraires

Si l’inhumation se fait dans un caveau, la pose d’un monument peut se faire dans la foulée. Dans le cas d’une inhumation pleine terre, un délai de 3 à 6 mois est exigé selon la nature du terrain.

Obtenir un devis marbrerie gratuitement et sans engagement.

Les Etablissements Santilly proposent des pierres tombales (ou monuments funéraires) adaptés à tous les budgets. Le prix, généralement compris entre 2000 et 6000€ dépendra du format, du type de granit choisi, de la gravure et des travaux nécessaires à son installation. Sachez qu’à long terme, l’investissement dans un caveau familial se révèle plus économique qu’une inhumation en pleine terre. Vous pouvez trouver une sélection de monuments funéraires, cinéraires et mixtes en cliquant ici.

Le granit est un matériau particulièrement résistant, notamment aux intempéries, comparé au marbre, plus fragile et poreux. De plus, le granit s’entretient facilement et se décline en de nombreux aspects et couleurs : régulier, uni, veiné ou moucheté, gris, rose, bleu, vert, brun et est accessible dans une large gamme de prix. C’est pourquoi aujourd’hui, environ 9 monuments sur 10 sont en granit.

S’il s’agit d’une inhumation en pleine terre, le délai est généralement de 3 à 6 mois, le temps de laisser le terrain se stabiliser. Ce délai peut être un peu raccourci s’il est prévu de poser une fondation en ciment. S’il s’agit d’une inhumation en caveau. Il est possible de poser un monument dès la construction du caveau terminée, sans délais imposés.

Les Etablissements Santilly vous permettent de personnaliser vos gravures en choisissant le style (bâton, antique, romain, gothique, anglais, bas-relief), les finitions (à l’or fin, peintes, ou incolores, autrement dit laissées à l’état brut). Vous pouvez également ajouter des motifs à votre convenance en puisant dans les symboliques religieuses ou laïques (fleurs, colombes, épi de blé…).

Si le règlement du cimetière ne donne aucune consigne, il n’existe pas de contraintes précises concernant la forme d’un monument. Toutefois, la commune peut veiller à ce qu’il respecte des dimensions (2m2 pour les concessions funéraires, 1m2 pour les concessions cinéraires) et s’accorder un droit de regard sur le texte de l’épitaphe. De plus, le monument doit respecter les règles de propriété intellectuelle. Contactez les Établissements Santilly qui vous donneront toutes les précisions utiles à ce sujet.

Il s’agit de la partie verticale que l’on trouve à la tête du monument. Elle peut se décliner sous toutes les formes, des plus classiques aux plus élaborées. On y appose en général le nom et prénoms des défunts, les dates de naissance et de décès (ces informations peuvent également figurer sur le soubassement). Une stèle est souvent l’occasion de personnaliser le monument en ajoutant une photo du défunt, une épitaphe, un emblème…

Il s’agit de la cavité creusée, avec des parois en béton, destinée à accueillir les cercueils (de de 2 cercueils jusqu’à 10 dans le cas d’un caveau familial), ainsi que des urnes funéraires en les préservant de l’usure du temps et des aléas climatiques. Si un caveau est réservé mais non encore réalisé lors du décès d’un bénéficiaire, son cercueil peut être déposé en caveau provisoire en attendant sa construction.