Questions Fréquentes - Ce qu'il faut savoir sur les monuments funéraires

Un caveau familial permet aux membres d’une même famille d’être inhumés dans une même concession. Pour faire construire ce type de caveau, il est impératif d’en faire au préalable la requête auprès de la commune dans laquelle vous résidez et qui procédera à une demande d’ouverture. Une fois celle-ci validée et la parcelle attribuée, il vous faudra faire appel à une entreprise de pompes funèbres comme les Etablissements Santilly, seule habilitée à effectuer les travaux en présence d’un représentant de la loi. Le caveau sera réalisé en l’espace de quelques jours sur la parcelle que vous aura attribué la commune. Le financement d’un caveau vous incombe. Son coût est élaboré en fonction du nombre de places prévues dans le caveau et de la situation géographique de la concession. Il sera construit en béton, matériau particulièrement résistant aux aléas du temps et du climat.

Il existe différents types de caveaux : le caveau funéraire dont l’intérieur est bétonné, le caveau funéraire préfabriqué (on place un caisson dans l’emplacement excavé) mais on trouve également des caveaux hors sols, notamment dans le sud de la France. En attendant la réalisation du caveau, il est possible de déposer le cercueil d’un nouveau défunt dans un caveau provisoire.

Non, l’inhumation peut se faire en pleine terre, dans une fosse creusée à même le sol (sauf dans le cas où le cimetière impose la construction de caveaux sur certaines parcelles). On appelle cela l’inhumation en pleine terre. On dépose directement le caveau en terre, sans qu’il y ait de fondation ou d’infrastructure au préalable. La pose d’un monument se fera alors directement sur le sol, avec une simple semelle pour le soutenir. Dans ce cas, on recommande la construction d’une fausse case en ciment pour éviter que la pose du monument ne soit fragilisée par un affaissement de terrain.

Un caveau dispose en général de 2 à 4 places. On peut cependant faire construire des caveaux plus vastes, pouvant accueillir jusqu’à 10 cercueils. Il existe deux types de caveaux. Dans les caveaux à case simple, on dispose un cercueil à chaque niveau. Dans les caveaux à case double, chaque niveau peut accueillir 2 cercueils.

Un fossoyeur assure les travaux de terrassement indispensables pour l’inhumation. Il peut aider les porteurs lors de la dépose du cercueil.
Un marbrier se charge de l’ouverture et de la fermeture de la sépulture, ainsi que de la pose des monuments et des caveaux.
Ces professionnels sont parfaitement rompus à ce type de travaux qu’ils exécutent de manière consciencieuse en respectant la mémoire du défunt.

Le prix d’un caveau est établi par le marbrier funéraire en fonction de plusieurs critères. La région d’exécution entre souvent en ligne de compte. Ensuite, le prix dépend du nombre de places, des types de travaux engendrés, de l’accessibilité de la concession et du modèle choisi par vos soins. En général, les prix pratiqués se situent dans une échelle de 2000€ à 6000€.
Il est plus judicieux pour une même famille d’envisager un caveau familial qui, à terme sera plus économique qu’une inhumation en pleine terre. En effet, si vous possédez un caveau familial, les frais liés aux inhumations successives se résumeront à l’ouverture de la sépulture et à la pose d’une plaque de scellement pour chaque nouveau cercueil.
A noter, de nombreux critères différents existent selon les régions. Il est prudent d’en parler avec votre conseiller funéraire Les Ets Santilly qui saura vous donner toutes les informations utiles et vous aidera à prendre les bonnes décisions.

Nous contacter.